Installation climatisation

De nos jours, la pose de climatiseur est de plus en plus récurrente. Alors que l’économie d’énergie et la préoccupation pour l’écologie se font ressentir. Le climatiseur résulte d’un bon compromis entre le chauffage au fioul ou au gaz qui, de plus en plus désuet, est une installation délétère pour l’environnement et le porte-feuille, et la cheminée dont nous n’aimons pas tous l’odeur et l’entretien que cela sous-entend. De ce fait les habitants de Perpignan optent pour des rénovations énergétiques novatrices, en effet pour un kilowatt d’électricité consommé le climatiseur peut répandre trois kilowatts de chaleur grâce à son mécanisme unique.

Pourquoi faire appel à Climax, installateur de climatisation à Perpignan ?

Dans un premier temps, il existe plusieurs types de climatiseurs, celui qui ne fait que de l’air frais et le réversible par exemple. Effectivement sur le marché on ne trouve quasiment plus que des climatiseurs réversibles, pour de l’air frais en été et de l’air chaud en hiver. Il faut savoir que le climatiseur réversible s’apparente à une pompe à chaleur air/air. 

Très cotée pour son aspect écologique la pompe à chaleur vous apporte son réconfort tout au long de l’année. L’avantage de la pompe à chaleur est qu’elle a été conçue pour fonctionner grâce aux énergies naturellement présentes dans l’environnement. En ce qui concerne la pompe à chaleur air/air, celle-ci va puiser les calories présentes dans l’air à l’aide d’un système de ventilation et d’un fluide frigorifique qui se trouve dans les tuyaux de l’appareil, et va le retransmettre en chaleur grâce à un système thermodynamique. Ainsi, la pompe à chaleur transforme l’énergie calorifique de l’air en énergie pour le chauffage.

Mais il existe également la pompe à chaleur sol/sol qui va puiser l’énergie présente dans le sol au moyen de capteurs afin de la restituer sous forme de chaleur via un plancher chauffant. La pompe à chaleur air/eau va quant à elle puiser les calories l’air pour réchauffer votre logement ainsi que la partie sanitaire ; l’eau des robinets et de la douche.

Ces équipements ne sont pas toujours les plus accessibles en terme de coût, de plus l’installation requiert un certain savoir et un savoir-faire qui ne laisse pas le droit à l’erreur. En revanche lorsque l’on se penche du côté du rendement, la consommation à moindre coût rentabilise à la fois le prix de cet investissement et résulte d’une économie sur le long terme.

En ce qui concerne le coût de l’installation, tout dépend du type de climatiseur que vous souhaitez intégrer à votre logement. Il est vrai que le système de chauffage généré par la pompe à chaleur sol/sol demande une technique particulière, un matériel précis et la place nécessaire autour du logement. Cela signifie que le coût sera plus élevé alors qu’un simple climatiseur monobloc que l’on doit seulement fixer à l’intérieur, puisqu’il n’y a qu’une unité, demande peu de temps et l’intervention d’un professionnel certifié n’est pas toujours nécessaire.

Combien coûte une climatisation ?

En ce qui concerne le coût de l’installation, tout dépend du type de climatiseur que vous souhaitez intégrer à votre logement. Il est vrai que le système de chauffage généré par la pompe à chaleur sol/sol demande une technique particulière, un matériel précis et la place nécessaire autour du logement. Cela signifie que le coût sera plus élevé alors qu’un simple climatiseur monobloc que l’on doit seulement fixer à l’intérieur, puisqu’il n’y a qu’une unité, demande peu de temps et l’intervention d’un professionnel certifié n’est pas toujours nécessaire.

Prix du matériel

Dans un premier temps, on fera la différence entre les différents climatiseurs ;

  • un climatiseur monobloc ne contient qu’une unité intérieure
  • un climatiseur mono-split contient une unité intérieure et une extérieure
  • un climatiseur multi-split contient une unité extérieure pour plusieurs unités intérieures

 

De plus, l’option réversible fait généralement augmenter les tarifs par rapport au climatiseur basique de 15 à 20%. D’autres suppléments existent tel que l’option invert qui permet de minimiser le bruit de l’appareil, là encore vous pouvez rajouter 15% du prix d’origine. Il existe également la climatisation à énergie solaire, davantage économique la climatisation n’utilise plus l’électricité pour fonctionner mais l’énergie rassemblée grâce au soleil.
Évidemment, plusieurs facteurs sont à prendre en compte lors de l’achat du matériel tels que votre situation géographique mais aussi le nombre de pièce que vous souhaitez climatiser ou l’espace de votre terrain. La pompe à chaleur sol/sol et son installation nécessitent un espace d’1,5 fois plus grand que la superficie de votre maison, en outre, il est difficile d’amorcer ce type de travaux dans un appartement puisque le plancher chauffant est un émetteur lourd à installer.

Un simple monobloc à fixation murale peut valoir 250 à 1 200 euros selon la marque. Si vous ne pouvez le poser vous-même, vous pouvez compter environ 200 euros d’installation, sinon il existe des monoblocs mobiles. Avec celui-ci, vous ne réchauffer qu’une pièce, mais la façade de votre logement reste inchangée grâce à l’absence de l’unité extérieure.

Un monosplit qui va climatiser une pièce peut valoir entre 400 et 1 800 euros selon la marque et les options intégrées. L’installation du matériel est à prendre en compte puisque cela nécessite des outils et un savoir-faire, comme par exemple les outils nécessaires pour faire un trou circulaire dans le mur et des connaissances en ce qui concerne les raccords électriques à effectuer.

Un multisplit avec plusieurs unités intérieures peut coûter 2 000 à 12 000 euros sans la pose. L’installation par un professionnel agrée (qui en effectuant l’installation, pourra signer votre garantie) peut coûter 800 à 2 000 euros selon le nombre de modules intérieurs à installer et la distance qu’il y aura entre les unités intérieures et extérieures

La climatisation Split à énergie solaire peut coûter entre 1 000 et 13 000 euros. Son installation qui comprend donc celle d’un panneau solaire prendre plus de temps et nécessite un savoir professionnel, ce qui justifie un coût d’installation élevé.


Enfin, ces prix sont écrits à titre indicatif, ainsi la surface au mètre carré est évidemment à prendre en compte dans le calcul du prix de l’appareil. Un appartement qui nécessite une climatisation sur 20 m2 ne demande pas la même puissance de matériel qu’une maison d’une surface de 150 m2.
Un climatiseur monosplit à puissance faible pour un 20 m2 peut coûter 400 à 900 euros, en comptant l’option réversible et l’installation comprise vous pouvez vous attendre à débourser 1 700 à 1 900 euros.
Un climatiseur monosplit à puissance élevée pour un 80 à 100 m2 peut coûter 1 500 à 2 000 euros, et avec l’option réversible et l’installation comprise vous pouvez vous attendre à débourser 8 900 à 12 500 euros.
Pour un multisplit et son installation le coût peut varier entre 5 000 et 9 000 euros.
Enfin, pour une pompe à chaleur air/eau l’équipement peut coûter entre 11 000 et 18 000 euros sans la pose, effectivement l’investissement est de taille, mais grâce à ces techniques de climatisation moderne vous économisez en hiver 60% de chauffage sur votre facture d’électricité.