Comment climatiser sa maison de Perpignan ?

Alors que la chaleur estivale se fait ressentir de plus en plus fortement, chaque année les habitants de Perpignan font le choix d’installer une climatisation chez eux. Quoi de mieux qu’un appareil pour une double fonctions, la climatisation réversible va également permettre de réchauffer toute une habitation lors de la période hivernale.

Climatiser sa maison de Perpignan en été

Afin de rafraichir votre logement lorsque les chaleurs deviennent insoutenables, vous pouvez ôter pour une climatisation qui vous soulagera grandement. Plusieurs types de climatisation existent, à commencer par le climatiseur classique. Lors des chaleurs qui s’annoncent toujours plus fortes d’année en année, les climatiseurs s’avèrent plus efficaces que les ventilateurs.

Climatiseur classique

Avec une climatisation classique destinée à rafraichir votre environnement vous pouvez compter sur votre enthousiasme puisque cela ne vous reviendra pas à plus de 3 000 euros. Effectivement vous pouvez trouver des climatiseurs de l’ordre de 800 à 2 500 euros et contacter un artisan à Perpignan qui en effectuera la pose pour 400 à 700 euros.

Afin de choisir le climatiseur adapté à votre habitation, il est important de prendre en compte plusieurs aspects. Les critères remplient par votre logement formuleront le système de climatisation le plus approprié.

Climatiseur gainable

Par exemple, un climatiseur gainable sera nécessaire pour climatiser une surface supérieure à 200 mètres carré du fait de son système faisant circuler l’air dans des gaines de circulation afin de le diffuser dans diverses pièces par l’intermédiaire de grilles de soufflage.

Ce système est utilisé très fréquemment dans les hôtels ou encore les bureaux. Composée d’une unité de climatisation centralisée et d’un réseau de gaines, le climatiseur gainable présente un certain avantage en comparaison avec le Split traditionnel. Les grilles situées dans chacune des pièces permettent la régulation par zone. Chaque pièce dispose de son propre thermostat grâce auquel les utilisateurs peuvent choisir la température de confort idéal.

De plus, esthétiquement le seul élément visible est une grille et non une console murale. Aucun bruit n’est perçu puisque la machine est cachée dans un faux plafond et renvoie l’air par de longues gaines de circulation. Ce système offre des économies d’énergie puisque seules les pièces occupées sont climatisées à des températures de consignes indépendantes les unes des autres.

Avec une climatisation classique destinée à rafraichir votre environnement vous pouvez compter sur votre enthousiasme puisque cela ne vous reviendra pas à plus de 3 000 euros. Effectivement vous pouvez trouver des climatiseurs de l’ordre de 800 à 2 500 euros et contacter un artisan qui en effectuera la pose pour 400 à 700 euros.

Comment bien choisir mon système de climatisation ?

Les critères à prendre en compte sont dans un premier temps, la superficie des espaces à climatiser. Lorsque l’on souhaite climatiser une seule pièce par exemple, choisir le climatiseur mobile peut être une solution. Il faut également calculer la hauteur sous-plafond mais ce n’est pas tout ! La qualité de l’isolation est à prendre en considération ainsi que le type d’équipement en stores et en ventilations, le nombre d’habitants, les équipements électriques présents, le nombre de fenêtres, la localisation géographique, ou encore la position cardinale du logement ou des pièces à climatiser.

La climatisation réversible

Nous avons abordé le sujet de la climatisation pour les périodes chaudes mais n’oublions pas que l’hiver, nous sommes nombreux à utiliser le chauffage au fuel ou au gaz. Délétère pour l’environnement et très couteux, ce système de chauffage est de plus en plus déconseillé, notamment dans les nouvelles constructions. Un parfait compromis entre les saisons et les systèmes de climatisations réversibles nous proposent la possibilité de chauffer et de rafraichir avec un seul et même appareil. Dans la gamme des climatiseurs le mode réversible et une option relativement couteuse.

  • Les pompes à chaleur

Le système de Pompe à chaleur air/air intègre en lui les deux occurrences. Le climatiseur classique réversible se rapproche de peu de la Pompe à chaleur air/air qui distribue de l’air frais ou chaud selon votre convenance, mais cela, grâce aux denrées naturelles de la nature. En été, alors que l’atmosphère du logement est très chaude, la pompe à chaleur capte les calories intérieures et les rejettent vers l’extérieur. En hiver, l’atmosphère du logement étant froid, l’appareil capte les calories extérieures et les transfère vers l’intérieur.

En outre, d’autres systèmes de pompe à chaleur existent avec à la carte des avantages diverses, comme la pompe à chaleur air/eau qui permet d’économiser d’autant plus d’énergie puisqu’elle vient également réchauffer l’eau de votre logement. La pompe à chaleur photovoltaïque quant à elle, produit de l’énergie grâce au soleil. Une alternative encore plus sagace, la pompe à chaleur air/sol, qui capte la chaleur souterraine par l’intermédiaire de sondes afin de la retransmettre en énergie pour le logement.

  • Options pour les hivers rigoureux

Le climatiseur classique peut être muni de deux options afin de la faire fonctionner en hiver, le mode réversible dans un premier temps, et le mode Inverter dans un second temps, qui permettra à l’appareil d’être plus efficace lorsque les températures extérieures surgissent en dessous de zéro.

Puissance par m²

La puissance de votre climatiseur peut être estimée grâce à des calculs précis. La puissance frigorifique d’un climatiseur se calcule en BTU (British Thermal Unit). C’est l’unité de mesure de la chaleur nécessaire pour élever une température.

Nous savons que pour rafraichir, il faut 100 Watts pour un mètre carré, si la hauteur sous plafond est de 2,50 mètres. Pour chauffer, la puissance du climatiseur est de 80 Watts par mètre carré. Pour obtenir un kilowatt d’énergie, par conversion nous savons qu’il nous faut mille Watts d’énergie. De plus, une unité de BTU est équivalente à 0,3 Watts.

Sachant ceci, vous pouvez dès à présent effectuer une estimation approximative afin de vous rendre compte de la puissance dont va nécessiter votre appareil. Une pièce de 10 mètres carrés demandera une consommation de 1 600 à 2 000 Watts, une superficie de 30 mètres carrés demandera 3 200 à 4 300 Watts. Le prix du KiloWatt varie entre 0,1546 euros TTC et 0,1301 euros TTC.

Chaque système de climatisation ne se nourrit pas de la même puissance énergétique. Pour pouvoir comparer deux appareils, il faut que leur classe énergétique soit catégorisée au même niveau. Le coefficient SCOP juge de la capacité de consommation de chaleur et le coefficient SEER se charge de mesurer la consommation en été.

Deux appareils multisplit de coefficient SCOP A+ et de puissance 5,8 Watts consommeront l’équivalent de 0,15 centimes par heure pour réchauffer une superficie d’environ 20 mètres carrés. Mais ces données sont fournies à titre indicatif puisque effectivement les paramètres spécifiés plus haut ne sont pas pris en compte dans ce calcul.

Confier le diagnostic à un professionnel est plus simple puisque celui-ci tiendra compte de tous les paramètres et effectuera votre bilan thermique gratuitement.